Pour les modèles Intel et ARM, un package tout prêt existe sur PCLOADLETTER.

Après avoir bien galéré à le mettre en place sur cette architecture PowerPC e500v2, voici la méthode simple pour installer CrashPlan.

 

Modèles compatibles : DS109+ DS209+ DS209+II DS210+ DS409+ DS509+ DS210+ DS110+ (Freescale PowerQUICC CPUs). DS408 et DS508 Méthode manuelle possible.

 

v2.01 (08/2013) : Mise à jour en Java 7U21

v2.00 (11/2012) : Création des packages SPK !

v1.02 (11/2012) : Le problème des accents est résolu avec DSM 4.x !

v1.01 (01/2012) : Retrait des paramètres de langue de /opt/etc/profile au profit de S99Crashplan.sh.

 

NOUVELLE METHODE SIMPLE AVEC LES PACKAGES SPK:

 

– Installez le Package : Debian Bootstrap

– Téléchargez la version de Java e500v2 Version 21 depuis le site d’Oracle. Placez le fichier dans le partage Public. (Si vraiment vous n’y arrivez pas le voici : JavaSE 7U21 e500v2)

– Installez le Package : Java 7 for Debian (Francais) ou Java 7 for Debian (English)

– Installez le Package : Crashplan for Debian

– Patientez 30s après l’installation de Crashplan, stoppez et relancez le.

– Utilisez la méthode Headless pour se connecter au service.

Et Voilà !

 

Je me suis inspiré des sites suivants pour comprendre le fonctionnement de CrashPlan et Java :

Java sur un DS210+

Crashplan sur Iomega Storcenter (Archi ARM)

Crashplan package for Synology NAS

 

ANCIENNE METHODE MANUELLE (FONCTIONNE MAIS OBSOLETE) :

 

Problème du DSM de l’architecture PowerPC  :

– Crashplan a besoin d’un d’environnement java fonctionnel, ce que ne fournit pas Synology (comme les ARM).

– Crashplan ne fonctionne pas avec OpenJDK (Debian) ni JAMVM (IPKG). Nous devrons utiliser la version officielle d’Oracle mais DSM 4.0+ ne dispose pas de GLIBC >2.4.

– Certaines librairies doivent être recompilées ou modifiées pour PowerPC SPE.

 

Solution :

J’ai préparé un Bootstrap Debian tout prêt pour lancer Crashplan => Bootstrap Debian

(Pour ceux qui veulent les librairies seules : libffi.so.5 jna-3.2.5.jar libjtux.so )

 

Méthode :

Vous devez posséder une structure IPKG fonctionnelle. Le guide ici

Le dossier « /volume1 » est à adapter selon votre configuration des HDD.

Création de la structure :

mkdir -p /volume1/@debian
cd /volume1/@debian
wget https://dl.dropbox.com/u/56228689/Crashplan/M%C3%A9thode%20Manuelle/bootstrap-powerpc.tgz
tar xvzf bootstrap-powerpc.tgz
mkdir /opt/debian

Le dossier @debian ne sera pas vu dans les partages réseaux.

Voici les 2 scripts de lancement à placer dans /opt/etc/init.d :

S90initdebian.sh

#!/bin/ash

case "$1" in

stop)
        umount -f /opt/debian/bootstrap/volume1
        umount -f /opt/debian/bootstrap/proc
        umount -f /opt/debian/bootstrap/dev
        ;;

start)
        mount -o bind /volume1/@debian /opt/debian
        mount -o bind /dev /opt/debian/bootstrap/dev
        mount -o bind /proc /opt/debian/bootstrap/proc
        mount -o bind /volume1 /opt/debian/bootstrap/volume1
        ;;

restart)
        $0 stop
        sleep 1
        $0 start
        ;;
*)
        echo "usage: $0 { start | stop | restart}" >&2
        exit 1
        ;;

esac

S99crashplan.sh

#!/bin/ash

case "$1" in

stop)
 chroot /opt/debian/bootstrap /usr/local/crashplan/bin/CrashPlanEngine stop
 ;;

start)
   LC_CTYPE=ISO-8859-1
   LANGUAGE=fr
   LC_MESSAGES=fr
   LC_ALL=fr_FR
   LANG=fr
   LESSCHARSET=latin1

 export LC_CTYPE LANGUAGE LC_MESSAGES LC_ALL LANG LESSCHARSET
 chroot /opt/debian/bootstrap /usr/local/crashplan/bin/CrashPlanEngine start
 ;;

status)
 chroot /opt/debian/bootstrap /usr/local/crashplan/bin/CrashPlanEngine status
 ;;

restart)
 $0 stop
 sleep 1
 $0 start
 ;;
*)
 echo "usage: $0 { start | stop | status | restart}" >&2
 exit 1
 ;;

esac

Vous pouvez démarrer les scripts et vous connecter à crashplan par la méthode Headless. Il suffit de modifier le fichier ui.properties de votre client Crashplan Windows et de changer l’IP de votre nas.

 

Changement de la langue d’environnement:

Il reste un dernier point important à traiter, les fichiers avec les accents. On va le passer en fr_FR au lieu de POSIX sinon crashplan ne pourra pas exploiter les dossiers avec les accents :

wget https://dl.dropbox.com/u/56228689/Crashplan/M%C3%A9thode%20Manuelle/locale_fr.tgz
tar xvzf locale_fr.tgz
cd localefr
mv locale* /bin
mv i18n/ /usr/share
mkdir /usr/lib/locale
localedef -i fr_FR -f ISO-8859-1 fr_FR
nano /etc/profile (ajouter à la fin : )
   LC_CTYPE=ISO-8859-1
   LANGUAGE=fr
   LC_MESSAGES=fr
   LC_ALL=fr_FR
   LANG=fr
   LESSCHARSET=latin1

export LC_CTYPE LANGUAGE LC_MESSAGES LC_ALL LANG LESSCHARSET
/opt/etc/init.d/S99crahplan restart

 

En quittant la session SSH, crashplan va s’arrêter, il suffit de relancer le nas ou de lancer la commande dans un « sreen -dmS » pour les connaisseurs.

 

Voilà c’est terminé. J’espère que vous avez toutes les infos mettre en place crashplan sur ce nas powerpc que peu de personnes possèdent. N’hésitez pas à me contacter pour les questions 🙂